Dimanche 7 avril – 5ème dimanche de Carême

La Résurrection

Il y a peu, à la sortie de la messe, une dame me demandait pourquoi les lectures entendues au cours de celle-ci n’étaient pas celles prévues (c’est-à-dire celles de  « l’année C ») ?

De fait, cette année, nous suivons les textes de « l’année A » parce que ce sont ceux qui sont proposés aux catéchumènes et à la communauté concernée. Nous sommes dans ce cas puisque Jeannette[1] devrait recevoir le baptême dans la prochaine nuit de Pâques.

Ce parcours de carême comprend : 1er dimanche – les Tentations du Christ, 2e dimanche – la Transfiguration, 3e dimanche – la Samaritaine, 4e dimanche – la guérison de l’aveugle et 5e dimanche – la résurrection de Lazare. Cet enchaînement illustre le chemin catéchuménal : la Foi mise à l’épreuve, la gloire du Sauveur, la miséricorde, l’accès à la Vérité, enfin, la promesse du salut.

Or le carême est le chemin catéchuménal par excellence, non seulement pour les postulants mais aussi pour toute la communauté concernée. Celle-ci doit à cette occasion, se reconvertir encore et encore… Ceci, par solidarité avec ceux qui vont bientôt intégrer la communauté mais aussi, parce que l’on ne saurait accueillir un « nouveau frère » en le regardant du haut de nos certitudes mais bien plutôt en nous imposant le même itinéraire de conversion.

En effet, Pâques est une fête baptismale car elle assemble le baptême du Christ et son sacrifice sur la croix en une seule cohérence : l’accomplissement de la promesse du salut de nos âmes. C’est précisément ce que fait Jésus en revenant sur ses pas pour aller ranimer son ami Lazare (Jean 11, 1-45) ; prémices de la grande Résurrection du Christ. Et nous sentons que « Si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est notre Foi » comme l’a dit Saint Paul… (1 Paul Co 14, 15).

Chère Madame, il s’agit donc pour nous simplement de nous décentrer davantage en cette circonstance, en nous associant au chemin de Jeannette.

                                                                                                                      Patrick Decléty, diacre.

[1] Jeannette suit actuellement le parcours catéchuménal avec l’équipe de préparation de St JB de La Salle.