1er dimanche de l’Avent

Bonne année !

Ce dimanche marque l’entrée dans la période de l’Avent, et le début de la nouvelle année liturgique. Une nouvelle année ?

Un nouveau millésime, certes. ; mais certaines années sont caractérisées par quelque chose de nouveau : année scolaire, année universitaire, année de stage ou d’alternance, ou aussi année de changement professionnel, d’agrandissement de la famille, de déménagement…..Comment l’année liturgique serait-elle vraiment nouvelle ? Son fondement est une révélation très ancienne et l’ensemble des textes sacrés ne varie pas, depuis le concile qui s’est tenu dans la ville de Trente au XVIème siècle.

L’Avent est la préparation de la venue du Seigneur sur notre terre ; mais Jésus est né il y a 2000 ans ! Allons-nous juste fêter son anniversaire ? Le cœur de l’année liturgique, c’est la grande fête de Pâques : vivrons-nous Pâques 19 comme une simple répétition de Pâques 18, avant Pâques 20, 21…. ?

L’année liturgique qui commence n’est ni une affaire de bougies toujours plus nombreuses, ni la monotone répétition de l’année précédente. Ce qui est en jeu, ce n’est pas l’âge mais l’âme ; ce qui compte n’est pas l’accumulation de savoirs ou de biens, mais l’élévation spirituelle qui donne du sens à la vie et conforte notre espérance. La parole de Dieu, éternelle, est toujours nouvelle. L’année liturgique n’est pas une succession de commémorations qui tournerait en boucle : mais l’éternel aujourd’hui de Dieu fait homme, venu dans le monde pour sauver tous les hommes. « Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux ». (Luc 24,15)

Notre paroisse est le lieu où se déploie l’année liturgique : rendons grâce pour nos pasteurs qui portent le souci de chacun, et nous donnent la joie de célébrer Jésus, Christ vivant parmi nous !

Bonne année liturgique !

Xavier Riffaud, diacre