Dimanche 2 juin 2019 – 7e dimanche de Pâques

La gloire de notre Père

Serait-ce aujourd’hui un « petit dimanche » ? Après l’Ascension et avant la Pentecôte, notre assemblée dominicale doit-elle souffrir d’être comme coincée entre deux sommets de l’année liturgique ?

Pas du tout, bien au contraire, car l’évangile nous invite à contempler la gloire de Dieu. S’étant abaissé à laver les pieds de ses disciples, et près d’entrer dans sa passion, Jésus livre comme un testament : « je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN » (Jn 17,22).

Qu’est-ce donc que la gloire de Dieu, qui est aussi la gloire du Christ et qui nous est donnée ?

De notre hymne national à Marcel Pagnol, en passant par l’univers du sport ou du septième art, la gloire couronne les victoires, les succès, les réussites des plus grands, des plus forts, des plus performants.

La gloire de Dieu est d’un autre ordre.

La vie de Saint Jean-Baptiste de la Salle, fondateur d’écoles pour enfants déshérités, nous met sur le chemin ; écoutons un autre serviteur des petits, des faibles, Jean Vanier. Il vient de s’éteindre début mai, ayant accompli une œuvre admirable avec l’Arche, plus de 150 communautés dans quarante pays, et Foi et lumière, fondée avec Marie-Hélène Matthieu.

Dans sa belle lecture de l’Evangile de Jean (2012), il nous livre cette réflexion:« la gloire de Dieu, c’est la manifestation de qui est Dieu. Sa puissance et sa bonté, sa douceur et son humilité, son amour et son respect pour chacun d’entre nous ».

On est loin de la célébration d’une supériorité!

Le Christ nous a invités de manière pressante à exercer nos talents, à nous mettre au service les uns des autres, et d’abord des plus petits; chacun de nous tel qu’il est peut ainsi manifester la gloire de Dieu. Alors ce que nous dit Jésus aujourd’hui devient réalité.

Laissons le Christ faire de notre vie une icône de la présence de Dieu, faire de nous des frères capables d’être unis comme le sont le Père et le Fils. Pour la plus grande gloire de Dieu.

Xavier Riffaud, diacre.