29 avril – 5e dimanche de Pâques

Clin d’œil, hasard ou providence ?

Vous ne me croirez pas mais mardi je visitais le mont Sigou à Ingrandes de Touraine, là où Gargantua laissa tomber l’une  des deux mottes de terre de ses bottes. Tout près de là, Jean-Paul, un viticulteur du Bourgueillois nous initia à la pratique de la greffe des ceps de vigne. Quel fut notre étonnement quand il nous expliqua qu’en France, tous les plans de vigne sont greffés. C’est-à-dire que l’on impose un sarment à chaque souche d’une autre variété afin de mieux permettre l’adaptation de la vigne au terroir où elle se développera : terre acide, sable, graviers etc.…

Cette pratique très contrôlée par les services du ministère de l’agriculture, permet à notre production vinicole d’assurer sa qualité quelles que soient les variétés des plans de France. Et le brave Jean-Paul de nous conter les bienfaits de cette pratique sans savoir qu’il nous évangélisait déjà en vue de ce dimanche.

«  Tout sarment qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi » (Jn 15, 1-8).

Le viticulteur nous disait en effet que la sève de la vigne passe par un endroit délicat : la greffe. Celle-ci ne réussit pas toujours, elle nécessite attention et protection. On la placera en pépinière après l’avoir plongée dans une couche de paraffine protectrice et on la fera maturer dans une chambre froide pour la replanter à bon escient. En cas d’échec, on supprime le plan et on retente une autre greffe. En cas de réussite, le cep produira pendant près de trente ans…voire davantage.

La parole de Dieu, si elle demeure en nous, porte du fruit, dit Jésus à ses disciples. C’est exactement le travail attentif et précautionneux qui est appliqué dans la viticulture. La sève deviendra fruit si la greffe, c’est-à-dire notre écoute, permet l’accomplissement de l’amour de Dieu.

Patrick Decléty, diacre 1.

[1] Qui peut vous citer ses sources ; dont l’adresse de Jean-Paul !!!