23 avril 2017 – Dimanche de la divine Miséricorde

Chers paroissiens,

Voici les comptes de la paroisse pour l’année 2016, arrêtés avec le concours du Conseil Paroissial pour les Affaires Economiques, que nous remercions pour son implication. Ces comptes sont consolidés avec l’Association de Gestion Paroissiale (AGP-SJBS) constituée l’an dernier pour gérer les locaux de la paroisse (bâtiment Jean-Paul II, presbytère).

Ils se résument en une phrase : au regard des résultats, la situation est saine, et les comptes équilibrés ; cependant si l’on fait parler les chiffres, la vigilance demeure pour les années à venir.

L’exercice 2016 est marqué par quelques variations :

baisse des charges (-1,5%), liée à un réexamen des dépenses de fonctionnement et à une redéfinition des postes. Elle est limité par la présence de deux nouveaux prêtres cette année et par des travaux de rénovation de la paroisse.

hausse des produits (+ 9,7%) : denier de l’Église, quêtes, casuel et offrandes pour les messes sont en légère hausse. Une croissance des mises à disposition de l’immobilier permet de bien assumer l’entretien des bâtiments.

Le compte de fonctionnement doit être complété de la dotation aux amortissements, des produits financiers et de diverses reprises. Globalement, le résultat net comptable de l’exercice paroissial s’élève à + 7 126 € en 2016 contre + 7 093 € en 2015, après dotation nette à provision pour investissements de 124 600 € en 2016 contre 100 905 € en 2015.

La capacité d’autofinancement permet de couvrir les travaux d’entretien et d’engager les grosses réparations nécessaires. Des échéances importantes sont devant nous : le réaménagement de la cour et la clôture rue Falguière doivent se réaliser cet été. La poursuite des mises aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite du bâtiment Jean-Paul II et de l’église est lancée.

Le réaménagement complet du bâtiment Saint Martin est également engagé. Le permis de construire sera déposé à l’été 2016. Ce réaménagement est nécessaire pour répondre aux normes de sécurité, offrir des locaux de qualité au Petit Pasteur et à l’école Don Bosco, conforter le pôle social autour d’Hiver Solidaire, Macadam Café et la Cène du jeudi. Ces transformations accompagneront la mise en œuvre du projet pastoral auquel vous êtes tous associés. Pour le mener à bien, votre appui sera plus que jamais nécessaire.

Que la fête de la Divine Miséricorde nous donne à tous d’échanger la joie de Pâques et de la communiquer à notre quartier. Que la générosité de chacun demeure le signe concret  de notre engagement à la suite du Christ.

Jean-Paul Ourliac, vice-président du CPAE                                                                                           Père Alexis Leproux, curé