Confirmation

confirmation-illuLa confirmation fait partie des 3 sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation et eucharistie). Le baptisé reçoit en plénitude le sacrement de la confirmation, les dons du Saint Esprit. Ce sacrement marque l’appartenance totale au Peuple de Dieu.

S’inscrire

Pour les enfants du primaire

Ecole de la messe et de la confirmation de 9h à 9h50 suivie de la messe.

AGENDA

no event

Pour les collégiens et lycéens

Souvent la profession de Foi a été célébrée en classe de cinquième. Les adolescents se préparent à la confirmation en deux ans à l’aumônerie.

Étudiants

Chaque aumônerie d’école ou de faculté propose aux étudiants de se préparer à la confirmation. Le Parcours EVEN permet la préparation aux sacrements.

  • Père O’Mahony even.sjbs@gmail.com

Adultes

La Paroisse vous propose des dates pour vous préparer à la confirmation, si vous n’avez pas encore reçu ce sacrement

Information sur l'évènement

  • Historique

    La paroisse est ancrée dans le XVe arrondissement de Paris depuis plus d’un siècle.

    Construite en 1909 sur l’emplacement de bâtiments désaffectés de la biscuiterie Guillout, dans le quartier Necker dans le XVe arrondissement de Paris, l’église Saint-Jean-Baptiste de La Salle est une église catholique dédiée au saint patron des éducateurs et fondateur, au XVIIIe siècle, des Frères des Ecoles Chrétiennes.

    Au début du XXe siècle, l’église se construit au cœur du quartier Necker

    En 1907, l’abbé Alphonse Rey, second vicaire à la paroisse Saint-Lambert, reçoit une généreuse donation d’une valeur de 200 000 F. Il propose à l’archevêque de Paris, le cardinal Amette, de créer une paroisse, avec son église, son presbytère et son école.

    Pour ce faire, l’abbé Alphonse Rey choisit le terrain de la biscuiterie Guillout dont l’usine, alors à vendre, s’étendait de la rue Dutot à la rue Falguière. Il suggère au cardinal Amette d’utiliser une partie des bâtiments existants pour y construire une église de 50 mètres de long et 20 mètres de large.

    La construction de l’église est confiée à l’architecte Edouard Jacquemin

    Il fait le choix de construire la nef de l’église sur l’espace qu’occupait le grand hall de l’usine et le clocher, là où s’élevait la grande cheminée. La rue Dutot se situant 5,35 mètres en dessous de la rue Falguière et le sol de l’église se trouvant au niveau de cette dernière, l’accès à l’église se fait par un grand escalier en fer à cheval donnant sur la rue Dutot et dominé par la statue de Saint Jean-Baptiste de La Salle.

    À l’intérieur, les fidèles trouvent une grande mosaïque de style néogothique. L’église est éclairée par six fenêtres ornées des vitraux de Charles Champigneulle. Ils retracent les grands épisodes de la vie de Saint Jean-Baptiste de La Salle. Un incendie en a détruit une partie, qui a été remplacée plus tard.

    Les locaux sont bénis le 18 juin 1910 et le cardinal Amette procède à l’érection de la paroisse le 28 juin 1910. Après la guerre de 1914, en souvenir des 400 paroissiens morts au front, est inaugurée au rez-de-chaussée de la rue Dutot, le 18 décembre 1922, une chapelle dédiée à Notre-Dame de Consolation. Elle est affectée aux archives de catholicité du diocèse et Paris depuis 2001.

    Dans les années 1930, la paroisse est réaménagée

    Curé de 1919 à 1945, le chanoine Henri Cosson entreprend de larges transformations dans l’église, avec à l’esprit de mettre le chœur au goût du jour. Le 8 décembre 1934, un autel dédié à Saint Jean-Baptiste de La Salle est consacré par Monseigneur Crépin, évêque auxiliaire de Paris. Actuellement, dans le fond du chœur, il est décoré par Le Louël, de bas-reliefs, sur le thème de la vigne.

    Les verrières à dominante bleue de la nef côté gauche datent de la même période. Elles furent réalisées par Marguerite Huré et sont décorées d’entrelacs, à l’exception de celle qui est située dans le chœur et qui représente saint Henri, patron du curé de l’époque.

    En 1935, la mosaïque du chœur est réalisée par Marcel Imbs, qui travailla aussi pour le Sacré-Cœur de Montmartre avec Maurice Denonin et Jean Gaudin. Marcel Imbs voulait glorifier Saint Jean-Baptiste de La Salle, résumer la mission éducatrice de son Institut et magnifier le Christ, principe et but de toutes les entreprises apostoliques.

    De nouveaux aménagements et restaurations sont réalisés depuis les années 1990

    En 1993, le narthex est vitré, le bureau d’accueil et la chapelle Ste Genevieve sont mis en place. Cela améliore l’accès de l’église et favorise son climat de prière.

    En 1994, le chœur est réaménagé dans la cohérence architecturale du bâtiment. On conserve la disposition arrondie de l’assemblée, on y installe l’autel, qui se trouvait auparavant dans la chapelle de la Vierge et qui fit l’objet d’une restauration. Alix des Francs réalisa le dessin sur la vitre de l’autel, ainsi que les motifs sur les portes du narthex.

    Une partie de la façade et du clocher ainsi que la salle Jean-Paul II ont tour à tour été rénovées. Un ascenseur fut installé et la peinture de l’église refaite, à l’occasion de son centenaire (2010).

    AGENDA Samedi 17 septembre et dimanche 18 septembre : Visite de l’église organisée à l’occasion des Journées Européenne du Patrimoine, des visites guidées de l’église sont proposées de 15h00 à 18h00.

    Voir aussi : http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle.htm#Note

  • Contact : Marion de Bergh, catechumenat.sjbs@gmail.com
  • Père Antoine Vidalin

Les adultes qui souhaitent se former plus longuement en vue de recevoir le sacrement de confirmation peuvent se joindre au groupe catéchuménat accompagné par le Père Antoine Vidalin. Ce groupe se réunit le dimanche soir à 20h00 à 22h00, tous les mois.

AGENDA

Information sur l'évènement

  • Contact : Laure de La Fortelle, catechumenat.sjbs@gmail.com
  • Père Antoine Vidalin